La conduite du changement

Le changement est universel et fondamental à la survie et à l'évolution de l'homme. La conduite du changement implique la mise en scène de différents acteurs, chacun ayant un rôle et une mission bien définis pour l'élaboration et l'aboutissement du projet de changement. 

Au sein d'une entreprise par exemple, le décideur du changement et celui qui le met en oeuvre devront  s'appuyer sur les personnes pro-actives du projet, rassurer les personnes positives (favorables mais dans l'attente des résultats) et faire face aux résistances des opposants au changement. A contrario, les personnes qui subissent le changement devront apprendre la gestion des émotions, la gestion du stress et envisager le changement comme une nécessité à la survie de l'entreprise.

Un exemple le Changement dans l’entreprise 

Certains évènements marquent la vie d’une entreprise, rendant indispensable le changement :

  • Réorganisation, fusion, délocalisation
  • Cessation d’activités
  • Promotion d’un nouveau poste
  • Changement de direction de l’entreprise
  • Evolution technologique

La gestion d’un changement suppose des compétences managériales adaptées afin de concilier les intérêts de l’entreprise et ceux des hommes. Le manager face au changement doit :

  • Avoir une communication stratégique définie
  • Mobiliser tous les acteurs impliqués dans le changement : gage de réussite
  • Anticiper les comportements des acteurs : peur, résistances, frustrations, objections
  • Apprendre à gérer les incertitudes et les doutes

La personne qui « subit » le changement doit apprendre à gérer ses émotions afin de pouvoir mener une réflexion plus rationnelle sur la situation stressante qu’elle est en train de vivre. A penser autrement afin de changer « la caméra d’angle de vue », et voir que le changement peut aussi avoir du positif.

Contactez-nous.

Un autre exemple le Changement de l’étudiant 

La vie d’étudiant est également marquée par le changement. Confronté à une nouvelle vie, l’étudiant fait l’apprentissage d’une nouvelle autonomie; il doit faire-face à un rythme de travail différent, découvrir le milieu universitaire : faculté, professeurs et relations avec les pairs, préparation de concours ou autres examens, gérer parfois la solitude et l’éloignement familial.

Toutes ces étapes sont des stresseurs importants pour l’étudiant souvent insuffisamment préparé à gérer ses situations de transitions importantes. Pour appréhender au mieux le changement, l’étudiant soucieux de réussite, doit apprendre à

  • gérer ses émotions
  • gérer son stress
  • optimiser sa communication
  • gérer les incertitudes et les doutes
  • optimiser l' organisation de travail

Vous êtes face au changement ...

 

 

 

 

  

 

 


Réalisation PYMAC