Le burn-out

A lire l'interview d'un expert ... 

Le terme Burn-out est emprunté aux mondes de l'éléctronique et de l'aérospatial. Il signifie" surcharge de tension, grillage des circuits". Il existe différentes appellations de ce syndrôme, pour les anglophones, le "Burn-out syndrom", en France, on parle de syndrôme d'épuisement professionnel, au Japon, un mot spécifique a été créé, " Karoshi" qui signifie "mort par la fatigue au travail ".

Le "Burn-out sydrom" est un concept relativement récent, défini pour la première fois dans les années 1970 par Herbert Freudenberger, psychiatre Américain. Plus tard, les travaux de Christina Maslach, psychologue, ont contribué au développement des connaissances scientifiques, en particulier dans le domaine de la prévention organisationnelle. Elle a mis au point une échelle d'évaluation du Burn-Out  le Maslach Burn out Inventory ou test MBI.

Nous savons aujourd'hui que le Burn-out" existe dans toutes les professions et à tous les niveaux hiérarchiques, personne n'est à l'abri !

Le Burn-out, c'est quoi exactement ?

Le Burn-out est un syndrôme d'épuisement professionnel et la conséquence d'un stress important et permanent. Il constitue une souffrance insidieuse et dangereuse qui évolue vers un état d'épuisement physique et émotionnel. Le Burn-out surgit souvent chez des personnes impliquées dans un travail d'accompagnement, d'aide, d'encadrement, et qui ne reçoivent pas en retour la reconnaissance de leur implication.

Un état de Burn-out se caractérise par 

  • un épuisement émotionnel: sensation d'épuisement total et d'incapacité à être attentif et empathique envers autrui.
  • une dépersonalisation : changement de comportement de la personne atteinte envers ses collaborateurs, qui ne la reconnaisse plus comme telle.
  • une réduction de la performance personnelle : les compétences professionnelles de la personne sont amoindries générant une baisse de la confiance en soi, voir une mésestime de soi.

Les causes du Burn-out dépendent de facteurs externes comme la charge de travail, l'autonomie décisionnelle, la reconnaissance extérieure et sociale, le soutien social des collègues et de la hiérarchie, les valeurs de l'entreprise; mais aussi dépendent de l'individu lui même, notament dans la relation que la personne entretient avec son travail, son degré de perfectionnisme, la surcharge émotionnelle et la possibilité d'évacuer les tensions ...

A Lire et à Méditer

Le Burn-out, une fatalité ?

Non, le Burn-out n'est pas une fatalité. Il existe des solutions pour sortir de ce processus et même le prévenir. Chaque individu doit apprendre à travailler autrement, en adéquation avec ses valeurs et celle de l'entreprise, tout en respectant la qualité de vie souhaitée.

Vos souhaitez en savoir plus et être aidé par des professionnels dans votre démarche ...


Réalisation PYMAC